Surdité : Examen médical

Examen médical 

Le test de Rinne (mis au point par l'allemand R. Heinrich, né en 1819 et mort en 1868), est une épreuve qui permet, grâce à un diapason (voir épreuve de Weber) placé d'abord devant l'oreille, puis ensuite contre l'apophyse mastoïde (os situé derrière le pavillon de l'oreille), d'évaluer le degré d'atteinte de l'oreille moyenne (oreille située immédiatement derrière le tympan), ou de l'oreille interne. 

C'est la vibration d'un placé à quelques centimètres de l'oreille du patient, qui permet d'apprécier si ce dernier perçoit bien la transmission des sons par voie aérienne.
Puis le diapason est placé contre l'os mastoïde du patient, ce qui permet de tester s'il perçoit bien la transmission osseuse des vibrations. Durant la séance, l'O.R.L. se renseigne auprès du patient en lui demandant ce qu'il perçoit. 

Quand il existe une hypoacousie de transmission, l'épreuve est considérée comme négative. Dans ce cas, la transmission par voie aérienne est diminuée, ce qui traduit une anomalie de l'oreille moyenne, du tympan et des osselets. L'examen du tympan et de l'oreille externe (conduit auditif externe) est possible grâce à un appareil muni d'une loupe et d'une source lumineuse : l'otoscopie

La manométrie, qui consiste à mesurer la souplesse du tympan, et l'audiogramme sont également utilisés. C'est l'audiogramme qui classe l'hypoacousie de transmission selon sa gravité en : légère, moyenne, ou sévère.

1 commentaire pour "Surdité"

Portrait de cdupont
J'aime 0

Est-ce que les aident avec cette condition?