Portrait de Abrigautier

Salut tout le monde, je viens vous parler d'un problème qui m'empêche de vivre depuis maintenant bientôt 2 ans.

En mai 2016, j'ai un jour été à la salle de muscu pour la première fois, sur le coup j'ai rien ressenti de spécial mais j'ai sûrement pris bien trop lourd pour ma force.

Quelques jours tard (ou peut-être même le lendemain, je sais trop) , je ressens une énorme douleur en haut à l'arrière de la tête, comme une énorme pince qui m'écraserait le cerveau et surtout, moi qui suis habituellement très sensible, je ne ressens aucune émotion.
Je reste avec cette douleur ieurs mois, puis ça commence à évoluer, je n'ai vraiment mal, mais je ressens comme des genres de fils qui bougent dans mon cou. Mon état mental change aussi, je ressens un genre de tension permanente au niveau du cou, et je ressens un peu de chose qu'avant, mais ça reste anormal (très compliqué à expliquer) je suis beaucoup moins sensible qu'avant. Je fais beaucoup de tests (Scanners, irm, electro-encephalogramme...) aucun résultat.

Aujourd'hui j'en suis toujours ou moins au même point, mon cou craque quand je tourne la tête (je l'entends très fort d'ailleurs) j'ai des craquement un peu partout dans le corps, des genres de fourmillements dans le cou, et également aux extrémités (orteils et doigts des mains) avec parfois le pouce qui me brûle et pareil au niveau de ma sensibilité, toujours cette tension incessante qui prend le dessus sur tout. Je sens une vraie barrière entre moi et le monde extérieur, comme si les informations ne me parvenaient pas normalement. Mon neurologue me parle de dépression, je n'y crois absolument, je sens vraiment que c'est quelque chose de physique, c'est ma sensibilité qui ne fonctionne pas. Impossible de me concentrer sur quoi que ce soit, que ce soit un livre, un film, écrire, jouer du piano, de la guitare, étudier, je peux absolument rien faire. Je sens également un problème de mise au point au niveau des yeux, normalement rien ne m'échappe et là j'ai beaucoup de mal à capter toutes les informations (ça peut être assez dangereux en voiture par exemple). Je vois un psy, ce qui ne m'aide absolument pas vu que je n'ai vraiment rien à lui dire (je suis vraiment convaincu que le problème est physique) Je suis sûr que si on m'ouvrait le cou, on verrait bien que quelque chose ne va pas.
Pourtant, parfois ça va beaucoup mieux, je me sens beaucoup dans mon corps, sensible au monde extérieur, mais ces moments, extrêmement rares, ne durent jamais d'une heure (en général c'est quand je suis couché sur le côté)

C'est à peu près tout, si quelqu'un connaissait un peu ce genre de troubles de sensibilité, ça m'aiderait beaucoup
Merci d'avoir pris le temps

Portrait de Abrigautier
J'aime 0

*merci d'avoir pris le temps de lire